X
EQUAL SALARY

Égalité des genres et santé globale : agissons concrètement

11 Déc 2018
Gabrielle Landry Chappuis, Consultante et Michaela Told, Directrice Exécutive, Global Health Centre, Institut de Hautes Études Internationales et du Développement
Partagez

Un grand nombre d’actions et de mouvements sociaux, civils et géopolitiques récents ont, par conviction ou par provocation, vigoureusement introduit la question de l’égalité des genres au sein d’importants forums politiques et économiques. La présidence du G20 en Argentine a abordé cette question de manière transversale, tandis que le Sommet du G7 à Charlevoix, Canada, a publié un document d’engagement public sur l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes. Ces engagements politiques de haut niveau viennent s’ajouter aux mouvements #MeToo et #AidToo, qui demeurent puissants, et indiquent clairement que le changement est en marche : individus, organisations et gouvernements se dirigent inéluctablement vers de nouvelles normes. Une approche pansociale est cependant indispensable pour venir à bout du déséquilibre séculaire et fortement institutionnalisé des relations de pouvoir entre les femmes et les hommes. S’attaquer à certaines des manifestations les plus concrètes de ce déséquilibre dans des secteurs clés spécifiques pourrait créer la dynamique requise pour maintenir l’impact au fil du temps.

Dans le domaine de la santé globale (« Global Health »), par exemple, l’objectif est d’améliorer la santé des populations et de parvenir à l’équité en matière de santé pour tous les habitants de la planète. Cet objectif vise à assurer que tous les êtres humains peuvent exercer leur droit à la santé. Il va sans dire que l’égalité des genres devrait constituer un élément inhérent aux visions et missions des nombreuses institutions et organisations travaillant dans la santé globale. Mais si cela est bien le cas dans le principe, en pratique, l’un des indicateurs les plus évidents – l’égalité des salaires et, tout aussi important, la preuve mesurable de cette égalité – n’est pas encore la norme.

Tandis que les grands organismes bailleurs de fonds posent des exigences quant aux questions liées à l’égalité des genres telles que le harcèlement sexuel et stipulent des mesures préservant le personnel, les partenaires et les bénéficiaires, l’égalité des salaires ne commence que lentement à figurer sur la liste de ces exigences, par exemple sous la forme de demandes de transparence à propos des écarts de salaires existant entre les femmes et les hommes.

Alors, que fait-on exactement pour assurer que l’égalité des salaires ne reste pas un simple principe inscrit dans un règlement, présenté essentiellement pour se couvrir ou pour cocher la case dans un rapport ? Existe-t-il des mécanismes concrets et reproductibles permettant de mesurer au fil du temps les politiques institutionnelles ou, plus important encore, les pratiques afin de prévenir les inégalités, d’établir une norme absolue et d’apporter un véritable changement de culture organisationnelle pour l’ensemble du secteur de la santé globale ?

Récemment, une étude importante sur les politiques d’égalité des genres et la parité femmes-hommes dans le secteur de la santé globale a abouti à des résultats relativement médiocres, 18 organisations seulement sur les 140 étudiées ayant reçu une note élevée. La première édition du rapport The Global Health 50/50 Report publié en 2018 mentionne « la mise en place de systèmes de rémunération garantissant l’égalité des salaires à travail égal » comme recommandation pour les politiques sur le lieu de travail avec des mesures spécifiques pour la parité femmes-hommes. Si ce rapport mesure le pourcentage d’organisations fournissant des informations sur leurs écarts de salaire entre les femmes et les hommes (14 %), il ne va cependant pas plus loin pour mesurer ou qualifier les politiques de transparence des salaires, et ne propose pas non plus de mécanisme standard pour la mise en œuvre de ces politiques. Mais nous espérons que les futures éditions de ce rapport traiteront de l’égalité des salaires comme un élément en soi, avec des indicateurs plus élaborés.

Pourquoi ? Parce que l’égalité des salaires – non pas en tant que principe ou même politique d’entreprise, mais en tant que pratique pouvant être certifiée selon une méthodologie reconnue – est l’un des éléments clés requis pour assurer que l’égalité des genres dans son ensemble repose sur des formes de vérifications et mesures interconnectées. La perspective d’introduire et étendre la certification EQUAL-SALARY à tous les organismes de santé globale – pas seulement ceux figurant dans le rapport Global Health 50/50, mais à tous les centres de recherche et développement liés à la santé, ainsi qu’aux organismes de santé publique du monde entier – offrirait la possibilité d’obtenir un impact durable. Un impact pour celles et ceux qui travaillent pour la santé pour tous aussi bien que pour les bénéficiaires, avec des répercussions positives non seulement pour les femmes, mais également pour les autres groupes défavorisés, et l’ensemble de la société.

Si donc le domaine de la santé globale ne semble que pourvoir bénéficier de la concrétisation d’engagements en faveur de l’égalité entre femmes et hommes et des mesures courageuses prises pour obtenir la certification EQUAL-SALARY, existe-t-il la moindre raison valable pour ne pas aller de l’avant dès aujourd’hui ? Nous pensons que non.

Grabrielle Landry Chappuis et Michaela Told 

Partagez

Ne manquez pas nos derniers articles

Closing the Pay Gap, NGO CSW63 – événement parallèle, New York

Véronique Goy Veenhuys, Fondatrice et CEO de la Fondation EQUAL-SALARY a pris la parole lors d’un événement parallèle organisé par le BPW International : Closing the Pay Gap, le jeudi…

Lire la suite
EQUAL-SALARY certifie une multinationale au niveau mondial

Première historique, la Fondation EQUAL-SALARY certifie une entreprise multinationale au niveau mondial La Fondation EQUAL-SALARY est fière d’annoncer avoir remis le certificat EQUAL-SALARY « GLOBALLY CERTIFIED » à une entreprise…

Lire la suite
DUFRY SA (SUISSE) CERTIFIÉE EQUAL-SALARY

La Fondation EQUAL-SALARY est heureuse d’annoncer que Dufry SA a obtenu la certification EQUAL-SALARY pour son siège à Bâle et ses locaux sis dans l’aéroport de Zürich. Dufry SA est…

Lire la suite

Parlons un peu d’égalité salariale