X
EQUAL SALARY

L’égalité après COVID

La relance de l'après-Covid doit donner la priorité à l'égalité des genres

15 Juin 2021
Par Bethany Carter
Partagez

L’impact de la pandémie du Covid-19 est indéniable. Elle nous a tous et toutes marqué.e.s d’une manière ou d’une autre, et a créé des dommages économiques dévastateurs dans le monde entier. Mais tout le monde n’a pas été touché de la même manière…

Un rapport d’ONU Femmes montre clairement que, bien que les deux sexes aient vu leur charge de travail non rémunérée augmenter, les femmes en supportent une plus grande partie que les hommes. Et ce n’est pas tout : les femmes perdent aussi leur emploi plus rapidement.

Selon le Forum économique mondial, même avant la pandémie, les femmes consacraient en moyenne trois fois plus d’heures que les hommes aux tâches domestiques, à la garde des enfants et à la prise en charge de proches vulnérables ou âgés.

La femme consacre en moyenne aujourd’hui presque l’équivalent d’un emploi à temps plein à la garde non rémunérée des enfants, soit une journée de travail complète par semaine de plus que l’homme. – « Whose time to care ? », ONU Femmes

Au cours des seize derniers mois, les fermetures d’écoles, les restrictions généralisées, les perturbations commerciales, les soins aux malades et l’augmentation considérable du travail à domicile ont contribué à rendre des tâches autrefois simples beaucoup plus longues et pénibles.

En conséquence, de nombreuses femmes ont été contraintes d’augmenter leurs heures de travail totales (rémunérées et non rémunérées combinées) à des niveaux insoutenables, de réduire leurs heures de travail rémunérées ou de quitter complètement l’emploi rémunéré. Selon les données de 55 pays à revenu élevé et intermédiaire, à la fin du deuxième trimestre 2020, il y avait 1,7 fois plus de femmes que d’hommes en dehors de la population active.

Dans cette étude menée par ONU Femmes, vous trouverez plus d’informations détaillées sur l’impact du COVID-19 sur la force de travail féminine.

Cela représente une menace sérieuse pour le statut économique d’un très grand nombre de femmes. La pandémie a réaffirmé la persistance des préjugés sexistes dans les normes sociales et culturelles. Nous risquons de revenir sur les avancées cruciales réalisées ces dernières années en matière d’égalité des genres au travail.

Que pouvons-nous faire ?

En tant que société, nous devons reconnaître les dommages causés à l’égalité des genres par la pandémie du Covid-19 et donner la priorité au rétablissement de l’équilibre pendant la période de récupération. De nombreux enseignements ont été tirés et il convient de s’en souvenir à mesure que nous avançons.

La première étape devrait consister à s’efforcer d’atteindre l’égalité de salaire pour un travail à valeur égale, en tant que moteur d’une reprise durable et inclusive. L’égalité de rémunération universelle pourrait éliminer bon nombre des obstacles économiques qui empêchent les hommes de contribuer davantage aux responsabilités domestiques et à la garde des enfants, créant ainsi un meilleur équilibre entre les femmes et les hommes au travail et à la maison.

Les actions suivantes ont été recommandées par Valeria Esquivel, responsable principale des politiques de l’emploi et du genre à l’Organisation internationale du Travail :

  • Empêcher les femmes de perdre leur emploi en mettant en œuvre des politiques qui les maintiennent en activité, car les femmes ont plus de mal que les hommes à retrouver un travail rémunéré une fois les crises passées. En compensant les pertes de salaire dues à la réduction temporaire des heures de travail ou à la suspension du travail, ces politiques peuvent contribuer à maintenir les travailleuses dans leur emploi, et à préserver leurs compétences.
  • Aider les femmes à trouver un nouveau travail si elles l’ont perdu. Les services publics qui mettent en relation les demandeurs d’emploi et les employeurs peuvent aider les femmes à réintégrer la vie active dans les domaines de la production et des services. Au niveau local, ils peuvent accélérer le placement dans les secteurs qui recrutent en pleine pandémie….
  • Evitez de réduire les subventions. Les réductions de dépenses dans les services publics ont un effet disproportionné sur les femmes et les enfants. C’est pourquoi il est si important d’éviter les coupes dans les budgets de la santé et de l’éducation, les salaires et les retraites. Les crises passées ont montré que lorsque le soutien à l’emploi et à la protection sociale est au cœur des plans de relance, il permet de stabiliser les revenus des ménages et d’aboutir à une reprise plus rapide.
  • Investir dans les soins. Les services de soins ont le potentiel de générer des emplois décents, en particulier pour les femmes. Cette crise a mis en lumière le travail souvent difficile et sous-évalué des travailleurs.euses du secteur des soins, dont la contribution a été, et reste, essentielle pour surmonter la pandémie. L’amélioration de leurs conditions de travail aura un impact significatif sur de nombreuses femmes, étant donné le grand nombre de celles qui travaillent dans ce secteur.
  • Promouvoir des politiques d’emploi axées sur les femmes. Les gouvernements doivent contrebalancer de manière proactive les effets de la crise du COVID-19 sur les femmes. Dans une perspective plus large, les plans de relance macroéconomique doivent continuer à soutenir et à créer des emplois pour elles. Les politiques doivent se concentrer sur les secteurs les plus touchés qui emploient un grand nombre de femmes, ainsi que sur les mesures qui aident à combler les lacunes en matière de compétences et contribuent à éliminer les obstacles à l’entrée sur le marché du travail.

——————————

La certification EQUAL-SALARY est un processus qui permet aux entreprises de vérifier et de communiquer qu’elles rémunèrent leurs collaborateurs et leurs collaboratrices de manière égale pour le même travail ou pour un travail de même valeur.

C’est l’occasion pour les organisations de mettre leurs valeurs en action. De prouver leur engagement en faveur de l’égalité de salaire pour tous et toutes.

Si vous souhaitez obtenir la certification EQUAL-SALARY, rejoindre la cause, devenir un

Partagez

Ne manquez pas nos derniers articles

Webinaire EQUAL-SALARY

La semaine dernière, nous avons eu la chance d’organiser notre premier webinaire EQUAL-SALARY avec Unjela Kaleem, experte et formatrice en communication stratégique. Le sujet portait sur la manière de maximiser…

Lire la suite
CARTIER JOAILLERIE INTERNATIONAL certifiée EQUAL-SALARY

Cartier  étend  sa  certification  à  Cartier  Joaillerie  International  SAS  en  France   Vevey, le 29 octobre 2021 – La Fondation EQUAL-SALARY est heureuse d’annoncer que Cartier Joaillerie International SAS a…

Lire la suite
Cartier SA (ÉAU) EST CERTIFIE EQUAL-SALARY

Vevey / Dubaï, le 20 octobre 2021 – La Fondation EQUAL-SALARY est heureuse d’annoncer que Cartier SA (ÉAU) a obtenu la certification EQUAL-SALARY, synonyme d’excellence en matière d’égalité salariale pour…

Lire la suite