X
EQUAL SALARY

Plus que jamais, l’économie a besoin des femmes

7 Fév 2021
Véronique Goy Veenhuys
Partagez
Réflexions à l’occasion des 50 ans du suffrage féminin en Suisse, par Véronique Goy Veenhuys, Fondatrice de la Fondation EQUAL-SALARY.

Lire l’article original en anglais ici.

 

Version française:

Le 7 février 1971, les hommes suisses ont voté une modification de la Constitution, octroyant ainsi aux Suissesses les mêmes droits politiques que les Suisses (65,7 % de oui contre 34,2 % de non). Les Suissesses peuvent dorénavant voter, élire, être élues et signer des initiatives et référendums.

Une étape dans l’histoire des droits des femmes suisses, le résultat d’une longue liste de revendications non entendues (1), l’aboutissement de la persévérance de femmes engagées et d’associations féminines qui exigeaient pour les femmes les mêmes droits politiques que ceux octroyés aux hommes suisses.

Chaque modification de la Constitution est une étape majeure dans l’histoire de l’égalité entre les femmes et les hommes en apportant la légitimité au plus haut niveau de ce qui est juste.

En 1971, à travers le droit de vote, les femmes accèdent à la sphère du pouvoir politique. L’accès des femmes à la sphère économique suivra avec, en 1981, l’inscription de l’égalité entre femmes et hommes dans la Constitution fédérale et la loi sur l’égalité (LEg) en 1991, qui met l’accent sur l’égalité dans la vie professionnelle. L’interdiction de discriminer s’applique à l’embauche, à l’attribution des tâches, aux conditions de travail, aux rémunérations, à la formation et au perfectionnement, aux promotions et au licenciement. Le harcèlement sexuel au travail est aussi considéré comme une discrimination. (2)

Dernière en date, la révision de la LEg, entrée en vigueur le 1juillet 2020, impose une analyse des salaires à toute entreprise de plus de 100 salarié.e.s.

Comme pour la manifestation à Berne en 1969 qui a conduit au vote des femmes en 1971, la pression est venue de la rue, le 14 juin 2019 lors de la 2ème grève des femmes. Suite à la grève, la représentation des femmes au sein du gouvernement est passée de 32 à 42% pour le Conseil National et de 15 à 26% au Conseil des États en automne 2019. Ce sont ces politiciennes qui ont finalement fait pencher la balance en avalisant la réforme en faveur de l’égalité salariale.

Toutefois, ces avancées législatives peinent à avoir un effet notable sur l’égalité et plus particulièrement sur l’égalité salariale et l’égalité des chances entre femmes et hommes dans les faits.

Le salaire est l’étalon de la reconnaissance dans notre système économique. Assurer l’égalité salariale, c’est assurer la répartition équitable du revenu pour permettre à chacun et chacune d’assumer ses responsabilités économiques. Assurer l’égalité salariale, c’est permettre aux femmes d’évoluer dans le monde économique de la même façon que le font les hommes, C’est leur donner une importance égale et une place à la table des négociations et des décisions. C’est aussi admettre qu’elles ont autant d’influence dans notre société que les hommes. Assurer l’égalité salariale, c’est donc l’évolution logique de notre société.

De manière plus générale dans le monde dans lequel nous vivons, l’égalité ne peut exister sans égalité salariale. L’égalité salariale est la base, la pierre angulaire vers l’égalité entre femmes et hommes au sens large.

Bien que la plupart des employeurs affirment pratiquer l’égalité salariale entre femmes et hommes, 15 ans après lancement de la certification EQUAL-SALARY, les chiffres montrent qu’il subsiste un écart salarial notable dans tous les pays, dont environ 40% est, en Suisse, imputable à de la discrimination. Selon les données de l’OCDE, les femmes gagnaient encore15,1 % de moins que les hommes en 2018 en Suisse. (3)

La responsabilité du calcul du salaire incombe aux employeurs. La rémunération, fortement liée à la reconnaissance du travail accompli, est dite équitable lorsqu’elle est calculée selon des facteurs objectifs. Dans le cas contraire, il y a un risque de discrimination, lorsque les salaires sont établis de manière aléatoire ou selon des critères subjectifs.

Les facteurs objectifs peuvent varier selon les entreprises. Pour fixer une rémunération juste, il est essentiel de les reconnaître, de déterminer quels facteurs objectifs seront pris en compte pour la définition du salaire et de pouvoir les mesurer.

50 ans … pour obtenir le droit de vote, puis les mêmes droits que les hommes et l’égalité salariale. 1971, 1981, 1996, 2020 sont les jalons vers l’égalité, des dates qui ont contribué à la valorisation de la contribution des femmes à l’économie de notre pays.

Au-delà du besoin des entreprises d’attirer et retenir les talents et de la démonstration du respect des règles de bonne gouvernance, il en va également de l’équilibre macroéconomique (impact sur les rentrées fiscales, les charges sociales et les retraites).

L’égalité salariale est une démonstration de respect, incite à la confiance, promeut la confiance et stimule la motivation, celles des femmes, mais pas seulement.

plus que jamais l’économie a besoin des femmes. Parce que la société et l’économie ne peuvent tout simplement pas se permettre de ne pas prendre pleinement en compte la moitié de la population, tant au niveau des ressources – pour compenser les facteurs démographiques telle la tendance à la baisse du taux d’activité des hommes ou la remise en cause de l’organisation familiale traditionnelle – que pour la diversité des points de vue qu’elle apporte.

Chaque petit pas, chaque décision, chaque nouvelle mesure participe à amplifier le mouvement de l’égalité pour les femmes et les hommes. Ce mouvement se nourrit et est irréversible. Au fil des années, de nombreux hommes se sont joints au mouvement car l’égalité profite aux hommes aussi. Alors, tous ensemble, femmes et hommes, en avant toutes !

(1) https://ch2021.ch/fr/histoire/

(2) https://www.ekf.admin.ch/ekf/fr/home.html

(3) https://data.oecd.org/fr/earnwage/ecart-salarial-femmes-hommes.htm

Partagez

Ne manquez pas nos derniers articles

CARTIER SA CERTIFIÉE EQUAL-SALARY EN SUISSE

Vevey / Genève, le 8 mars 2021 – La Fondation EQUAL-SALARY est heureuse d’annoncer que Cartier Suisse SA a obtenu la certification EQUAL-SALARY, synonyme d’excellence en matière d’égalité salariale. Après…

Lire la suite
BAT SWITZERLAND SA CERTIFIÉE EQUAL-SALARY

Vevey, le 7 mars 2021 – La Fondation EQUAL-SALARY est heureuse d’annoncer que British American Tobacco Switzerland SA (BAT Switzerland) a obtenu la certification EQUAL-SALARY, synonyme d’excellence en matière d’égalité…

Lire la suite
Article dans l’AGEFI

Depuis la loi sur l’égalité salariale, l’économie «ne veut plus se contenter du minimum» Interview de Véronique Goy Veenhuys par Sophie Marenne pour L’Agefi.

Lire la suite