La procédure de certification

La procédure se déploie en deux phases : une phase d’évaluation statistique des données salariales, suivie par un audit sur place.

Les audits sont confiés à des instances de certification. PwC (PricewaterhouseCoopers) est le partenaire principal. La procédure de certification commence par une évaluation statistique de la politique salariale de l’entreprise candidate et de toutes ses données salariales.

La seconde phase consiste en un audit sur place, durant lequel des interviews sont menées afin de vérifier l’engagement de l’entreprise en faveur d’une politique salariale équitable et sa mise en œuvre dans les processus RH. Durant cette phase, une enquête est également conduite auprès des employées et employés, suivie par des interviews des membres du personnel, afin de mesurer leur perception de la politique salariale de leur entreprise.

Validité

Une fois que ces deux phases ont été conclues et que toutes les exigences ont été remplies, l’entreprise est certifiée pour une période de trois ans et obtient le label equal-salary. Durant cette période, l’entreprise doit se soumettre à deux audits de contrôle, permettant de s’assurer qu’elle respecte les recommandations d’amélioration établies par les auditeurs.

En cas de non-conformité

Il peut se produire que l’évaluation statistique dévoile des incohérences dans la politique salariale de l’entreprise ou des différences de niveaux salariaux entre les femmes et les hommes excédant 5%.

Si c’est le cas, le rapport de l’OUE indique où se situent les problèmes et ce que l’entreprise doit mettre en place pour les surmonter.

Une fois qu’elle a remédié à la situation, l’entreprise peut à nouveau se porter candidate à une certification.

EQUAL SALARY procedure FR Jan 2017

FAQ

+Comment la confidentialité est-elle garantie?
+Une entreprise peut-elle manipuler ses données salariales?
+Une entreprise certifiée peut-elle perdre son label?
+La certification ne s’adresse-t-elle qu’à la partie francophone de la Suisse?